entreprise

Première génération
HISTOIRE DE PASSION

Lise Breton, secrétaire et Elphège Roy, machiniste de métier, se sont unis dans un projet commun : implanter un verger dans la Beauce, plus précisément dans la petite municipalité de Saint-Jean-de-la-Lande maintenant fusionnée à Ville Saint-Georges depuis 2001. La culture de la pomme sur pommiers nains étant quasi-inexistante en Beauce, ils sont donc des pionniers dans le domaine.

Elphège bénéficie d’une expérience en pomiculture pour y avoir travaillé deux (2) ans auparavant dans la région des Cantons-de-l’Est. En 1983, il avait de plus, fait un stage en France, parrainé par l’Office Franco-Québecoise de la Jeunesse sur une ferme maraichère.

En août 1985, Lise et Elphège ont acquis la ferme familiale paternelle et mai 1986 marque la date de la première pelletée de terre, de ce qui allait devenir le ROYaume des pommes beauceronnes. Le bâtiment existant a été transformé en chambre froide et salle d’emballage et s’en est suivi des agrandissements.

Depuis plusieurs années, des parties de terrain servent à la culture du maïs sucré et au fil des années s’est ajoutée une bleuetière.

En 2005, ses passionnés vont de l’avant avec l’achat des équipements d’une cidrerie, construisent une bâtisse neuve et aménagent une boutique de vente sur le domaine. La transformation de leurs produits frais amène une valeur ajoutée à la ferme.

L’achat de deux terres avoisinantes a permis la rotation des cultures de maïs sucré.

pommiers

ELPHÈGE ROY

Co-propriétaire

pommes

LISE BRETON

Co-propriétaire

Pour conserver un bon rendement et augmenter le volume,  il a été impératif d’ajouter régulièrement des pommiers et de remplacer ceux qui étaient moins viables ou morts.

champs pommiers

Les Roy de la Pomme
DISTRIBUTION & CLIENTÈLE

Les propriétaires ont uni leurs forces pour bâtir une clientèle auprès des épiceries, dépanneurs et supermarchés de la province, avant même que les pommiers soient en pleine production. Depuis plusieurs années, les adeptes de l’autocueillette sont choyés par les différentes variétés de pommes, les bleuets en corymbe, les prunes bleues et les poires.

En 2017, un ajout à la cidrerie, une terrasse couverte pour accueillir les groupes sociaux et les petites familles.

Aujourd’hui, l’entreprise propose de l’autocueillette, une dizaine de variétés de boissons alcoolisées ou non alcoolisés, possède 180 arpents de terre, une bleuetière et une relève bien amorcée.

VOIR LES POINTS DE DISTRIBUTION

joannie_vincent_amelie

JOANNIE, VINCENT & AMÉLIE

Les enfants de Lise & Elphège

Les trois enfants, maintenant parents à leur tour, réussissent à bien concilier travail-famille et commencent déjà à inculquer « le travail » et les valeurs familiales à leurs petits trésors.

Vincent, Amélie & Joannie
LA RELÈVE IMPLANTÉE

VINCENT, AMELIE ET JOANNIE, les trois enfants des propriétaires, amènent un dynamisme nouveau et pétillant pour continuer à faire rayonner cette entreprise familiale, agricole et agro-touristique.

Les trois enfants ont investi de leur temps depuis leur plus jeune âge. Les filles, dès 9-10 ans, étaient intéressés à servir les clients et les faire payer sur la caisse enregistreuse. Vincent, quant à lui, était déjà prêt à ramasser de la roche, aider aux cultures et jouer dans l’huile pour faire l’entretien du véhicule tout terrain et du tracteur.

Diplômé du Centre de formation agricole de St-Anselme en 2006 en mécanique agricole, Vincent met à profit ses talents pour entretenir et réparer les machineries et équipements de la ferme en plus de faire la gestion des cultures, la préparation des sols et les semences. Il effectue aussi la livraison et voit au bon déroulement lors de la période des pommes et carottes à chevreuil. Vincent a appris de l’expert conseils les rudiments de la fabrication du cidre et y a contribué, pendant quelques années, en passant le flambeau par la suite à sa sœur Amélie.

Joannie, finissante en 2007 au Centre de formation professionnelle Pozer de Saint-Georges en secrétariat, s’intéresse et effectue toutes les tâches connexes à la comptabilité. Elle s’occupe de la paperasse en général et fait le suivi des dossiers. Joannie répond au téléphone et à la clientèle et fournit son aide, au besoin à la cidrerie.

Technicienne comptable, Amélie reçoit son diplôme en comptabilité et gestion au Cégep Beauce-Appalaches en 2012 et se joint elle aussi à l’entreprise familiale. Avec l’exploitation de la cidrerie, Amélie prend goût à suivre les traces de l’expert conseils qui lui apprend le métier et décide de suivre un cours sur la fabrication des boissons artisanales à la Pocatière. Elle s’occupe des différents procédés de fabrication des cidres et moûts de pommes, que ce soit de la fermentation, filtration, mise en bouteille et l’étiquetage. Suite aux exigences des supermarchés, Amélie s’occupe d’implanter la certification « Canada Gap » (salubrité et traçabilité pour les fruits et légumes) et de la maintenir en force.

roy_pommes

pommier

cueillette_pommes

LA FAMILLE ico_roy

C’est avec les qualités et les compétences de chacun et le bon exemple de leurs éducateurs, Elphège et Lise, que l’entreprise continuera de briller pendant de longues années.

Au plaisir de vous rencontrer.

roy_famille